AccueilOrganisationsProgrammesSouvenirsAnnoncesPratique
 Compte-rendusAlbumArchivesMédaillés
Album photosTapisserie de Bayeux   

WEEK-END EN NORMANDIE
JUIN 2005

Organisateurs : Annick et Dany PIOT
Participants : Anne-Marie BOISEILLE ; Edwige et Philippe BRIAND, Pascal BRUN, Chantal et Henri COURMONT, Viviane HAURET, Florence KANIC, Arlette et Patrick LETAILLEUR, Jean PELCHAT, Anne-Marie et Jean-Claude PENEL, Denise et Jean-Maurice PERRIERE, Annick et Dany PIOT, Rayjane et Guy PIOT, Françoise RENAUDIN, Jean-Pierre SMITH, Jean TRUFFY, Colette et Marcel VOYEUX .

Vendredi 10 juin 2005

AccueilAccueillis par Annick et Dany PIOT, les abeilles débarquent au Relais des 3 pommes en début de soirée par vagues successives et prennent possession de leurs chambres dans cet agréable motel. Jean et Anne-Marie nous dénichent un petit restaurant à Port-en-Bessin face à la mer. Après un excellent repas, ballade digestive sur la digue du port sous un petit vent frisquet. A notre retour à Bayeux, nous retrouvons les abeilles arrivées plus tardivement...à l'exception de "Jean-Jean".

Samedi 11 juin 2005

Chateau cycloAprès avoir retrouvé Colette, Marcel et Jean-Jean au petit déjeuner, nous partons par des petites routes paisibles, nous traversons de beaux villages quasi déserts. Le climat est clément, nous progressons tranquillement pour arriver à Creully, où nous retrouvons le groupe réducteur de parcours qui visitait le site du château, dominant la vallée de la Seulles. Le Château est flanqué d'une jolie tourelle ronde et d'un donjon carré qui lui donne un certain charme avec à son pied, un moulin et un lavoir. En son temps, les murs de cet édifice ont abrité Colbert.

À Fontaine-Henry, nous nous joignons au groupe qui nous attendait pour poursuivre ensemble notre périple. Sur le parcours : un magnifique porche, une enceinte en pierres de taille dans laquelle se trouve une ferme hôtel repérée par Jean-Jean.

Dany nous recommande d'être vigilants quant au passage qui doit nous permettre de joindre le bord du canal de Caen. Effectivement, cela n'était pas évident de repérer la trouée dans la haie, connue uniquement des initiés.

Pont de PegasusNous arrivons au pont basculant de Pégasus, avec son mémorial retraçant la nuit du 6 juin 1944 où le major Howard avec ses hommes venus en planeurs prennent le pont par surprise. Nous continuons notre circuit face au vent jusqu'à Riva-Bella pour rejoindre le restaurant le Channel : repas copieux dans un cadre plaisant en extérieur.

L'après-midi, nous longeons la plage pour bifurquer dans les terres ; au passage nous contemplons le château de Brécy construit en 1650. La simplicité de l'habitation contraste avec la somptuosité du portail. Nous nous arrêtons devant le château de Vaussieux en attendant Guy qui répare une crevaison. Cette demeure du 18ème siècle a connu son heure de gloire en 1778, année de l'alliance entre la France et les Etats-Unis contre l'Angleterre. Pendant ce temps, Marcel s'étant isolé est resté seul à l'arrière et a eu des difficultés à nous rejoindre au musée à Bayeux pour la visite du "centre Guillaume Le Conquérant", dont le commentaire phonique devant la tapisserie nous relate la conquête du trône d'Angleterre tout en explicitant la richesse de cette oeuvre.

Apero AbeilleA l'hôtel, sur la terrasse, Guy nous offre pour sa fête un bien sympathique apéritif, avant de savourer le repas concocté par nos organisateurs. Dans un état de profonde satisfaction, nous allons dormir.

Dimanche 12 juin 2005

Au petit-déjeuner, un peu après 8 h pour laisser le temps au pain frais d'arriver, nous nous retrouvons avec 2 abeilles en moins. Les obligations familiales des Truffy ne leur permettaient pas de rester le WE complet. Comme la veille, la température est fraîche mais le soleil ne tardera pas à se montrer et il fera plus chaud que samedi.

Cathedrale de BayeuxAujourd'hui, nous allons vers le sud-ouest et 2 BPF sont prévus. Avant de quitter Bayeux, nos organisateurs ont prévu une visite de la cathédrale. C'est un bel édifice de l'école gothique normande. Sa construction a duré plusieurs siècles. La crypte fut construite au Xème, les tours romanes au XIIème, les stalles au XVIème, etc.... Cependant l'ensemble a une belle harmonie. Nous ne pouvons pas nous attarder, nous prenons les petites routes en sous-bois et dans la campagne, c'est calme, il y a peu de circulation, c'est agréable, nous pouvons admirer de très belles résidences, de nombreux chevaux de selle dans les prés, de beaux troupeaux de vaches normandes et quelques cerisiers chargés de fruits mais dans des propriétés privées...

Balleroy, le 1er BPF, à 25 km de notre hôtel, est un gros bourg célèbre pour son château. Nous retrouvons une partie du groupe qui démarre de ce point le parcours pour raccourcir un peu l'itinéraire entier qui fera finalement 120 km environ. Nous pouvons jeter un coup d'oeil extérieur sur ce beau monument que certains d'entre nous pourrons visiter cet après-midi aux heures prévues pour la visite. Sur la place du village, quelques marchands forains proposent des fruits et légumes bien utiles pour faire nos provisions de pique-nique. Nos organisateurs ont négocié avec une charcuterie de Condé sur Vire afin de nous attendre jusqu'à 12 h 45 pour nous permettre d'acheter les compléments du repas. Nous y serons vers 12 h 30 après avoir parcouru une soixantaine de km sur des routes de rêve pour des cyclos.

À Condé sur Vire, après les courses, nous retrouvons Colette et Denise au bord de la rivière. L'endroit pour pique-niquer est superbe, équipé de tables, de bancs à l'ombre des arbres. Annick et Dany entretiennent leur image de marque et nous offrent un apéritif varié composé de boissons aux parfums champêtres. Chacun peut prendre ses aises sur les tables et sur la pelouse. Les adeptes de la sieste ne pouvaient rêver mieux.

Le retour se fera par d'autres petites routes aussi agréables qu'à l'aller. Les retours sur Paris risquent d'être encombrés et quelques-uns d'entre nous préfèrent écourter l'après-midi pour éviter les embouteillages. D'autres s'attardent un peu avec les organisateurs qui ont prévu de prolonger d'une journée en amoureux ce séjour. La terrasse de café de Balleroy est bien accueillante avant de reprendre la route pour les 25 derniers km jusqu'à l'hôtel où s'opère le dernier regroupement pour clore ce WE cyclotouriste où rien ne manquait : un parcours bien étudié, des visites enrichissantes de grande qualité avec une toute première sortie pour Florence qui nous a subjuguée par son allant et sa gentillesse.

Un grand merci à Annick et Dany, experts en organisations abeille.

Jean-Maurice Perriere


"Le Cyclotourisme, un art de vivre"

Contactez-nous @