Accueil Organisations Programmes Souvenirs Annonces Pratique
  Compte-rendus Albums Archives Médaillés
Album photos Film     À imprimer

 

 

 

par Toutes les abeilles
https://www.abeille-cyclotourisme.fr/souvenirs/2019-06_semaine_abeille.html

Alsace compilation

Séjour Abeille du 1er au 12 juin 2019)

Pour moi, cette semaine Abeille est une réussite car les sites d'hébergement étaient parfaits pour notre activité, la région avec ses routes forestières était très agréable et il y avait chaque jour des parcours adaptés pour tous les niveaux.

HenriLes 3 visites : ligne Maginot, la citadelle de Bitche et Schirmeck étaient très complémentaires et m'ont fait découvrir une histoire que je ne connaissais pas. Le dosage culturel était parfait et sortait du patrimoine religieux habituel. Cerise sur le gâteau : un seul jour de pluie et j'ai pu pointer les 3 BPF du Nord de la Moselle et les 6 BPF du Bas-Rhin.


Bien amicalement,

Henri

Une semaine comme on les aime avec des parcours pour tous les goûts sur de petites routes champêtres entre vignobles et montagne.

Anne-MarieL’aspect culturel n’a pas été oublié avec des visites intéressantes et instructives sur l’histoire compliquée de l’Alsace Moselle.

Merci Mimi pour cette organisation parfaite.

Tu as même réussi à nous assurer le soleil alors que des dépressions balayaient la France. La classe!


Anne-Marie

Royal Palace Royal Palace : Comme ils étaient tous beaux en arrivant on aurait dit qu'ils allaient à un mariage ils sont tous repartis enchantés de cette bonne journée. 

Jeudi 6 juin

Saverne, Dabo

Après le pointage de Dabo, nous nous retrouvons 7 faisant le moyen parcours pour pique nique, ne voyant pas les autres arriver, nous continuons  notre parcours vers le le Haut Barr. Nous nous sommes sûrement trompés a un moment. Guy part a gauche pour pointer le Haut Barr, les 6 autres se retrouvent sur la route de SAVERNE. Après réflexion, 4 décident  de pointer à Saverne pour ne pas avoir à remonter la bosse, Edwige et moi même décidons de faire demi tour et de prendre le circuit prévu. En chemin, nous rencontrons la deuxième partie du groupe, et là c'est tellement joli que nous ne regrettons pas, nous retrouvons tout le monde a SAVERNE et puis retour par la piste cyclable.

Dimanche 10 juin

Mont sainte Odile . Il fait assez beau ce matin, la route est dégagée pour cause du triathlon2 prévu ce jour, la montée se fait donc aisément et tout le monde arrive content d'avoir fait cette belle montée, difficulté  du jour. La descente est glaciale, je pense que nous avons tous pris un peu froid et nous continuons sur la route mêlés avec les triathlètes. Nous ne sommes pas particulièrement a l'aise entre les motos et les coureurs mais nous continuons. Il fait froid, nous rentrons après le pique nique par de vraiment jolis villages typiques d'Alsace et les nids de cigognes sur les toits, nourrissant leurs petits.

Abeille
Abeille

Rayjane


L’Alsace . ça roule ?

Non ça tourne.

Roger


Cette semaine Abeille était parfaite avec une bonne ambiance et un temps qui nous a été propice.

FanfanMerci aux organisateurs et à toi [Edwige].

Les randonnées vélo, il y en avait pour tous les niveaux dans ces belles forêts vosgiennes avec de beaux dénivelés.

Les visites des sites, instructives et émouvantes, nous laissent plein de souvenirs : citadelle de Bitche, musée de Colmar, musée de Shirmeck.


Fanfan

Nous avons vu l'Alsace et la Lorraine,

Je retiendrai particuliérement:

La traversée des villages fleuris aux maisons colorées bien entretenues;

Les petites routes forestières au départ de Bitche, sans voitures, au calme, en écoutant le bruit des oiseaux;

Les pistes cyclables le long des canaux, en regardant passer les bateaux de plaisance aux écluses

Semaine Abeille

Marqué par la visite des entrailles d'un ouvrage de la ligne Maginot d'ou l'on ressort remué et frigorifié;

Étonné lors d'un café en terrasse dans un restaurant de village à la déco chargée, baroque et loufoque;

Émerveillé par les cigognes dans les prés immortalisées par un bataillon de photographes. 

Semaine Abeille
Semaine Abeille

et admiratif de l'opiniâtreté des Abeilles, le jour du circuit Vigne, Chou et Tabac qui, malgré les prévisions météo très défavorables annoncant de la pluie toute la journée, ont effectué le parcours prévu, même rallongé pour certains.

Jean-Paul

Bitche 1/ j'ai adoré les petites routes ombragées de la Moselle sans circulation.

2/ le point important pour moi à été la région de Bitche en souvenir de mon père, fait prisonnier dans ce secteur par les Allemands en 1940. Il reviendrai chez lui en 1945.

3/ la visite de la ligne Maginot à été pour moi un complément très intéressant sur l'arrivée des allemands et l'occupation de la région. Très étonné de la vie difficile des soldats à l'intérieur de la ligne Maginot.

4/ enfin. Le spectacle organisé par Guy. Sympa. 

Voilà. Pas génial mon résumé mais bon... 

Patrick

SEMAINE ABEILLE LORRAINE-ALSACE DU SAMEDI 08 AU MERCREDI 12 JUIN 2019

AbeilleMes deux plus belles journées de la semaine alsacienne ‘ sans’ effort’ :

- La visite de Colmar suivie du pique-nique avec dégustation chez les Scherb à Gueberschwihr et achats souvenirs puis retour avec haltes à Eguisheim et Riquewihr

- Le repas et le spectacle à Kirrwiller

Merci Michel et Guy

Le reste : classique, pédalage, paysages et visite.

Dany

Résumé très succinct de la semaine :

L'organisation avec 2 points de rayonnement a permis à tous de faire du vélo à la carte, sans stress.

AbeilleLes animations des VVF étaient simples et divertissantes.

Le temps était beau, sauf une après midi, ce qui nous a permis de profiter pleinement des paysages.

Les divers parcours proposés ont contenté tous les participants. Je retiens les forêts de la Moselle sauvage et les parcours mal plats en pleine nature, les contreforts des Vosges et les panoramas sur la plaine d'Alsace.

Nous avons été plongés au cœur des trois dernières guerres telles qu'elles ont été vécues par les Mosellans et Alsaciens eux mêmes : Bitche, Le Simserhoff, Schirmek. Un pan d'histoire pas forcément complètement connu de tous.

En outre, aucun incident notable à signaler. Une clôture pour certains au Royal Palace était une bonne idée.

En résumé, un excellent séjour. Bravo à l'organisateur.

Christian Auzet

RolandEn trois mots: que du bonheur. Ce qui est bien avec las semaines Abeilles, c'est que j'en rêve avant, je prends mon plaisir pendant et j'y repense après. Celle-ci ne fait pas exception. Je n'ai pas roulé le matin pluvieux. J'ai beaucoup apprécié les visites et l'organisation en général.

Merci aux organisateurs

Roland

Voici le compte rendu pour la visite de Colmar.

ColmarChristiane est notre guide enjouée et passionnée qui nous fait découvrir Colmar, 70 000hab. Colmar vient du romain Columbarium, citée pour la première fois en 823 dans une charte de l’empereur Louis Le Pieux. Un passage par la Maison des Têtes  qui est surmontée de la statue d’un Tonnelier (1902), œuvre d’Auguste Bartholdi, l’enfant du pays qui construisit avec son compère Gustave Eiffel la statue de la Liberté de New York.

ColmarOn passe devant le musée Hansi, le célèbre dessinateur et l’on chemine à travers la vieille ville, maison du bourreau, Église des Dominicains, maisons à colombages… Ces maisons étaient conçues pour être démontées et remontées, d’où le numérotage des poutres. Les encorbellements augmentaient la surface habitable quand les taxes étaient calculées d’après la surface au sol. La cathédrale est en grès rose et jaune et coiffée d’un nid de cigognes habité. Les Protestants, nombreux en Alsace, n’ont pas été trop maltraités par Louis XIV.

On apprend que les églises protestantes sont surmontées d’un coq au lieu d’une croix. On continue avec la Petite Venise, un faux Palais Vénitien puis l’Ancienne Douane avant de terminer cette superbe visite. Après la culture…. la viticulture ! Départ pour Scherb à Gueberschwihr, mais ceci est une autre histoire.

L aurence et Marc ARAGIER

AlsaceLe jeudi 6 juin découverte de l'ascenseur à bateau sur le parcours du canal de la Marne au Rhin où nous pouvions observer un bateau prenant l'ascenseur dans le sens de la descente devant le regard émerveillé des "Abeilles" présentes à ce moment là...

Michel lassoeur





À côté de Colmar et d'Obernai, Sélestat fait un peu figure de ville endormie. Pourtant dès le VIIIè siècle elle connaît un grand rayonnement religieux avec la venue des moines du célèbre monastère de Sainte Foy de Conques. Puis au XIIIè siècle Sélestat s'enrichit car elle est le passage obligé du commerce entre l'Italie et les grandes villes du Nord. Enfin à la Renaissance son école latine qui comptera un millier d'élèves rayonnera  dans toute l'Europe et attirera de nombreux humanistes. Réforme, peste, famine et guerre de Trente ans auront raison de sa renommée et de sa prospérité. 

La ville deviendra site défensif et sera fortifié selon les plans de Vauban.

De cette période il reste un intéressant patrimoine à découvrir en ville en suivant sur le sol des flèches directionnelles à empreinte de lion (l'animal qui orne les armoiries de la ville).

  • Deux beaux édifices religieux : l'église Sainte Foy chef d'oeuvre de l'art roman en grès rouge et gris avec ses trois tours (dont deux flèches à toiture en losanges). L'église Saint Georges aux tuiles colorées et vernissées et sa tour de croisée en cuivre et ses splendides vitraux.
  • La Renaissance a légué à la ville la Bibliothèque humaniste, l'une des plus riches du monde dont le fonds provient en partie de l'école latine de Sélestat et de dons et legs de professeurs, élèves et humanistes du 15è siècle : 450 manuscrits, 530 incunables, 2000 imprimés du 16è siècle et un exemplaire de l'acte de baptême de l'Amérique. Depuis 2011 le fonds est inscrit au registre des Memoires du Monde de l'UNESCO. 
  • Enfin c'est à Sélesta que figure la plus ancienne mention de la tradition de l'arbre de Noël en 1521, héritage probable des romains qui décoraient leur maison de branches vertes à cette période de l'année.

Un peu à l'écart du parcours des Abeilles, Sélestat a été une jolie surprise en ce lundi de Pentecôte plutôt pluvieux.

Isabelle

AbeilleVoici qq commentaires sur le dernier séjours Abeille à Bitche et Obernai :

  • Nous avons apprécié que le séjour se passe dans 2 lieux seulement ce qui limitait les transferts ;
  • Très bien également la possibilité de choisir chaque jour différents parcours et de disposer d’un paquet pique-nique même si à Bitche celui-ci était très quelconque ;
  • Les nombreuses visites étaient intéressantes ;
  • Les conditions d’accueil en VVF sont tout à fait convenables et d’un rapport qualité/ prix correct.

Compte tenu de note âge ça sera peut-être la dernière semaine à laquelle nous participons et nous en gardons un très bon souvenir.

Henri

SEMAINE ABEILLE 2019 EN ALSACE-LORRAINE

Côtoyer :

-la légèreté et l’élégance des œuvres de Lalique, la beauté et la pureté exposées à la cristallerie royale de Saint Louis, la plus ancienne de France,

Semaine Abeille
Semaine Abeille

Et

-le tragique de la guerre avec la visite de Simserhof, la forteresse de Bitche et le musée de Chirmeck.

C’est ce que le programme de Michel a permis, merci à toi.

Moments forts :

Pour le cyclotourisme, la montée du mont Saint Michel, sans la mer, d’où la vue est panoramique sans oublier la belle statue en bois de la vierge dans la chapelle du lieu.

Pour la partie historique, l’histoire des Malgré-nous, connue mais toujours aussi bouleversante à entendre.

Pour la partie humoristique, l’explication, par les Allemands lors de la guerre 39-45, sur la bêtise des Français qui serait due au port du béret : "celui-ci empêcherait le développement du cerveau et bloquerait ainsi l’intelligence" ; Heureusement, nous, les cyclos, portons un casque à ouvertures multiples permettant aux idées de fuser dans tous les sens comme ce fut le cas au cours de cette semaine.

Annick

Semaine Abeille

Le choix judicieux des deux villages d'hébergement Bitche et Obernai permettait d'avoir de pittoresques circuits avec des dénivelés relativement peu élevés dans une région montagneuse. Malgré mes nombreux séjours à Strasbourg, le séjour m'avait fait découvrir les richesses des Vosges du Nord !

Hoc

Pour nous, super séjour qui a tenu lieu de médicaments !!! plus de stress loin des soucis grâce à la bonne organisation pour nous faire apprécier cette belle région. Parcours vélo superbes et excellentes visites. Merci aux organisateurs.

Evelyne et Gérard

Semaine AbeilleJe conserverai un très bon souvenir de ma première semaine Abeille. J’ai découvert une région bien jolie et des camarades bien sympathiques. Cela faisait plus de 35 ans qu’il ne m’étais pas arrivé de rouler deux jours de suite, mais finalement j’ai pu suivre avec beaucoup de plaisir ces parcours savamment concoctés par Michel, que je félicite pour l’organisation « aux petits oignons. »

Jean Eric

Journée retenue : le Mont Saint Odile

Ce fut la dernière journée que nous ayons faite en tandem; la montée au Mont Saint Odile convenait en ce dimanche de Pentecôte. Des chapelles écorées de mosaïques mordorées m'ont rappelé les églises d'Italie vues l'an dernier. On a apprécié la vue sur la vallée. Le retour par Barr, joli village viticole, fut très agréable avec ses maisons à colombages au dégradé de couleurs, typiquement alsaciennes.

Chantal

Un séjour qui m'a permis de découvrir(enfin) l'Alsace et la MoselleEmoji. Michel a su nous ménager des visites  incontournables tout en  proposant des circuits variés. J'ai été très impressionnée par la visite du Simserhof et la citadelle de Bitche. Parcourir ces lieux de mémoire nous replonge directement dans l'histoire de cette région qui a tant souffert de toutes ces guerres.

Semaine AbeilleLa montée au Mont St Odile fait partie de mon best of. Le départ groupé depuis le village de vacances. Mais bientôt le peloton s'étire.

AbeilleChacun monte à son rythme, ou bien au rythme de son moteur (!). Pierrot du haut de ses 80 berges trouve le moyen de me dépasser haut la main ou plutôt haut la pédale. Rayjane et Guy caracolent. La fraîcheur de la forêt facilite l'effort. La présence des cyclistes du Triathlon est stimulante. D'ailleurs, tout au long du parcours que nous ferons en commun, quelques uns de ces athlètes auront la gentillesse de nous encourager en nous dépassant. Nous les retrouverons plus loin en poursuivant vers le Champ du feu, deuxième belle montée de cette étape. Enfin la pancarte est en vue.

Fontaine miraculeuseDe là, nous apercevons les Courmont et Claude Morel qui font courageusement partie des inconditionnels du "vrai vélo" (expression que nous avons entendue souvent au cours de notre flèche Paris-Briançon qui s'est terminée ce matin) arrivent en fin de peloton. Les Abeilles se rassemblent à l'entrée du monastère. Ceux qui n'ont pas encore le tampon vont présenter leur carton et font le tour qui permet d'admirer la vue magnifique, ainsi que la belle chapelle ornée de mosaïques dorées. Après la pause café dans la descente du Champ du feu, nous traversons plus bas le joli village d'Andlau et repérons à Goxwiller la grande boutique d'un spécialiste du pain d'épices....

Geneviève


Il s'agit d'une photo de la fontaine miraculeuse située dans la descente de Ste Odile vers St Nabor, descente rapide et il me semble que pas mal de cyclos l'ont loupée.

Cette source, Ste Odile l'aurait fait jaillir du rocher en frappant la pierre pour calmer la soif d'un vieillard venu implorer la Sainte pour guérir son enfant aveugle.

Pour ceux qui souffrent des yeux, ce serait un lieu de pèlerinage.

Au cas z'où pour éventuellement un C.R.


Robert

Semaine Abeille

Marie-Christine

Semaine Abeille

Merci à tous.


"Le Cyclotourisme, un art de vivre"