AccueilOrganisationsProgrammesSouvenirsAnnoncesPratique
 Compte-rendusAlbumArchivesMédaillés
    À imprimer (PDF)

"AUX MARCHES DE BRETAGNE"
à Saint Aubin du Cormier

WE des 17 et 18 septembre 2011
Organisé par Françoise LISSONNET

par René Laoué
http://abeille-cyclotourisme.fr/souvenirs/2011_we_en_bretagne.html

L'organisation d'un WE en Bretagne, remonte aux temps bien lointains... Il fallait donc une autochtone pour renouer les liens étroits que l'Abeille entretient avec cette magnifique région, reine du cyclotourisme. Françoise Lissonnet s'en est brillamment chargée.

Comme le plus souvent maintenant, des participants arrivent vendredi soir : Catherine et René, Michel et Jocelyne, Edwige, puis Jean-Pierre.

Le centre ville de Saint Aubin du Cormier est en plein travaux d'embellissement mais Françoise a tout prévu : "Garez vos voitures sur la place de la mairie, vous avez des commerces pour approvisionner le pique-nique de demain. L'hôtel La grosse Roche est tout proche avec un local pour les vélos, vous êtes attendus pour dîner, j'ai donné la liste..." Quoi demander de plus ?

Et tout se passe ainsi dans la plus grande simplicité, comme entre amis Bretons. Par exemple, à l'apéro, une corbeille de noisettes du jardin attend que l'on se serve, après l'entrée de crudités, la patronne nous apporte la terrine de rillettes maison ... Bonne adresse !

bretagne_01
Jean-Claude, un ancien de l'Abeille

Samedi matin, nous finissons à peine le petit déjeuner, que Françoise et Patrick, nos dévoués organisateurs arrivent, suivis par les autres participants : Maxime et Gérard, un ancien de l'Abeille Jean-Claude Brasseur avec deux copines normandes, enfin Martine et Serges, tous de joyeux et vaillants cyclos.

Le temps est nuageux, un peu frais, la joie de vivre est bien présente. Par les pittoresques petites routes d'Ille-et-Vilaine à profil, certes assez vallonné, nous cheminons vers Fougères (1° PBF).

L'environnement du château est en effervescence, c'est la journée du patrimoine, la visite est gratuite. Nos vélos bénéficient d'un parking dans la première cour du château.

bretagne_02
Le château de Fougères
bretagne_03
Martine, amie de Françoise et ancienne Abeille

L'impressionnant édifice médiéval XI° / XV° siècle est remarquable. C'est l'une des plus grandes forteresses d'Europe, bâtie sur deux hectares et dotée de treize tours, ceci sur un promontoire rocheux émergeant d'un marécage. Aussi, offre-t-il un panorama exceptionnel, vu qu'une partie de la ville le surplombe. Il est le fleuron du duché de Bretagne, maintes fois assiégé, ruiné mais reconstruit.
Notre très chevronné guide nous fait découvrir dans le détail l'intérêt architectural du site, auquel s'ajoute la richesse des souvenirs historiques et guerriers.

Nous prenons le temps de traverser la cité "pédibus", montons sur nos vélos et tandems jusqu'à Parcé où le plan d'eau nous offre un cadre idéal pour pique-niquer au milieu des pêcheurs. Une petite bénédiction de quelques gouttes précipite un peu la fin de repas.

bretagne_04
Pique-nique à Parcé
bretagne_05
Les organisateurs

Le peloton se divise, ceux qui font le parcours nominal par Vitré (2° BPF) et ceux qui raccourcissent depuis Chatillon en Vendelais pour rentrer plus directement à Saint Aubain du Cormier, toujours par les pittoresques petites routes d'Ille-et-Vilaine à profil, bien vallonné.

Pour les autres la visite du château de Vitré (XI° / XV°) est plus sommaire qu'à Fougères. C'est un puissant château fort construit, reconstruit, aménagé, transformé au fil des siècles.
En 1569 la forteresse résiste à un siège de 5 mois du Duc de Mercoeur. Au XII° il se dégrade, la tour Saint Laurent s'effondre et un incendie accidentel détruit le logis seigneurial...
Il est acheté par l'état en 1875. De nos jours, l'hôtel de ville de Vitré est installé à l'intérieur de l'enceinte dans un bâtiment reconstruit en 1912 selon les plans du logis médiéval.

Le retour humide, se fait par Champeaux (vieux puits 1601) et Chatillon en Vendelais. A partir du milieu d'après-midi, il pleut même très fort sur les deux itinéraires. Le cyclotourisme n'est-t-il pas un sport tous temps !

La soirée est à l'image des prévisions de Françoise : notre hôtesse nous a concocté un petit dîner succulent, copieux et recherché. Les 13 convives, non superstitieux, apprécient cette fête. A noter, cependant que, pour conjurer le sort des 13, nous invitons notre hôtesse, son mari et la serveuse à l'apéro, ainsi à 16 le compte est bon. Aussi, nous chantons en coeur la chanson des abeilles, composée pour les 40 ans du club !

Dimanche le ciel est couvert, on fera avec ! Patrick et Françoise en tête, heureusement, nous partons sur de petites routes des plus paisibles pour rejoindre Saint Aubin "La Balue" à une trentaine de Km. "Mon dieu que la campagne est belle !"

Mais le château de La Balue, ça ce gagne, il se laisse voir et désirer depuis le bas, la montée est, disons raide...
Ce magnifique château du XVIII° siècle essentiellement restauré et aménagé par la famille Artaud (éditions) et les propriétaires actuels, accueillent aujourd'hui des pensionnaires, probablement aisés, dans cinq chambres de prestige.
La propriétaire nous reçoit elle-même et nous commente avec passion la longue histoire de ce château. La propriété doit aussi sa notoriété aux prestigieux jardins, entretenus, taillés avec la plus grande minutie. En premier lieu, nous les visitons individuellement; le panorama exceptionnel nous enchante, il est constitué par les vallons et vallées verdoyantes environnants.
La propriétaire nous fait ensuite visiter l'intérieur. C'est, en même temps, très beau, luxueux, fonctionnel et douillet. Par exemple, la table du salon est dressée pour le petit déjeuner avec porcelaine, cristal, argenterie, nappes et serviettes brodées, fleurs fraiches et séchées...
La visite se termine avec près de deux heures de retard sur l'horaire imaginé !

bretagne_06
Pique-nique au château de la Balue

Et il pleut abondamment !!! Spontanément, la propriétaire nous propose de pique-niquer sous la véranda, quel bonheur !
C'est là, que l'organisation Bretonne nous épate : Françoise et Martine sortent des paniers : crudités, salades diverses, jambon, rôti de porc, rosbif, puis gâteaux et crêpes... arrosés de cidre et de vin. Ce n'est pas beau la vie !

Le temps de prendre le café et la pluie cesse. Vu l'heure avancée le circuit nominal allant au BPF de Combourg, berceau du romantisme immortalisé par Châteaubriand, a du plomb dans l'aile et pourtant... Gérard et Maxime veulent ce BPF et s'élancent courageusement sur cet itinéraire. Les autres, rentrent plus directement à Saint Aubin du Cormier en se mettant de temps en temps à l'abri des petites ondées.

A l'hôtel, notre hotesse nous offre un goûter, on pense qu'elle a apprécié notre groupe ! Une chanson concoctée par nos soins, remercie Partick et  Françoise !

Quel bon WE en Bretagne ! Merci de tout coeur à Françoise en particulier ainsi qu'aux participants locaux et de l'Abeille pour avoir roulé (et festoyé) dans cette superbe région, avec l'ambiance club que nous chérissons tous.

Il est alors temps de se dire Kenavo !

La plupart rentrent chez eux, tous heureux. Pour ceux qui restent : Gérard, Maxime, Catherine, René et J.C Brasseur, nous sommes invités à dîner chez Françoise et Patrick. Nous prolongeons ainsi notre bon WE par une soirée que nous apprécions pleinement.

PS : Lundi matin Gérard et Maxime, qu'accompagne Jean Claude Brasseur partent pour un BPF supplémentaire : "Le Grand Fougeray". On a appris par la suite que la route était longue et un peu arrosée...

René Laoué


"Le Cyclotourisme, un art de vivre"