AccueilOrganisationsProgrammesSouvenirsAnnoncesPratique
 Compte-rendusAlbumArchivesMédaillés
Album photos  À imprimer (HTML)À imprimer (PDF)

Week end en TOURAINE
(40 ans de la section cyclotourisme)

Dimanche 14 septembre 2008

par : Jean Berthelot, Gabriella & Didier Martin, Chantal & Henri Courmont
http://abeille-cyclotourisme.chez.tiscali.fr/souvenirs/2008_we_en_touraine.html

Samedi 13 septembre, vu par Jean Berthelot :

Pour cette escapade en Touraine, certains sont venus en vélos de Rueil soit en 2 jours : Marcel, Claude Vetel, Claude Sauvage, Jocelyne, Michel, Brigitte et Henri, soit en une journée : Claudine, Christian, Jean-Pierre et Joël.
Les autres sont arrivés le vendredi soir et c'est ainsi que nous étions plus de 50 à Nazelles-Négron près d'Amboise pour fêter en vrais cyclotouristes les 40 ans de l'Abeille.
Après de nombreux changements de " case " nous arrivons tous à nous loger à l'hôtel du " Petit Lussault ".

chateau_renaultSamedi matin, départ presqu'à l'heure, nous serpentons lentement au milieu des magnifiques demeures jusqu'au moment où, après Château-Renault, notre groupe se scinde en deux, ceux qui vont pique-niquer à Monthodon (circuit de 70 km environ) et les autres qui iront jusqu'au joli village de Lavardin et à Montoire pour manger dans un parc de loisirs.

poque-nique_a_monthodonL'escapade de Troo sera abandonnée car pour le timing Troo c'est trop ! Adieu donc le BPF, mieux vaut une dégustation au château de Valmer en compagnie d'un vigneron aussi jovial que commerçant, réservant une place de choix à notre " pékinois " et venant même livrer au " Petit Lussault " les bouteilles achetées après la dégustation menée de main de maître.

Nous rentrons au bercail par des chemins divers et tout le monde se prépare pour la soirée dans un restaurant troglodite avec un menu frugal et des discours copieux... Nous avons la chance d'apprendre par Bernard Quétier, le deuxième Président de l'Abeille-cyclotourisme, que le premier WE du club remonte à 1973, et c'était la Touraine qui avait été choisie.

La soirée s'est terminée à une heure raisonnable et tout le monde est allé se coucher pour être d'attaque dimanche matin.

Dimanche 14 septembre, vu par les Martin et les Courmont :

Lorsque nous mettons le nez dehors, nous constatons immédiatement qu'il fait plus frisquet qu'hier et le ciel semble plus nuageux mais, comme hier, tout cela va se dissiper et nous aurons encore du beau temps.

chateau_de_chaumontAujourd'hui, le programme est adapté aux possibilités et aux choix de chacun. Quelques uns vont déjà nous quitter ce matin : Daniel Forel doit rentrer pour des raisons professionnelles et Jean Berthelot a des problèmes de dos qui l'empêchent de rouler.

Ceux qui randonnent se séparent en deux groupes : le grand parcours emmené par Gérard, ils iront visiter le château de Fougères et le petit parcours emmené par Maxime, ira visiter les jardins du château de Chaumont sur Loire.

Ce château et son parc planté de cèdres centenaires forment un belvédère spectaculaire sur la Loire sauvage. Le domaine est le premier Centre d'Arts et de Nature entièrement voué à la relation de la nature et de la culture.
Le parc est célèbre pour le Festival International des Jardins qui s'y tient chaque année. Nous serons captivés par la variété des parcelles plantées et l'originalité qui s'en dégage : " secrets en partage ", " le jardin poubelle ", " éloge du silence ", " le parfait ", etc.. il y en avait ainsi une trentaine et les 3/4 d'heure prévus seront insuffisants pour satisfaire notre curiosité.

L'autre groupe visita le château féodal de Fougères-sur-Bièvre, une architecture sobre et puissante édifiée dans la seconde moitié du XVe siècle et remanié par la suite.

montrichardL'étape suivante, Montrichard, où a lieu le pique-nique, est à une vingtaine de km. Nous y arriverons vers 13h pour nous installer dans le parc de la base nautique au bord du Cher, un emplacement spacieux et agréable qui se prête parfaitement à notre rassemblement.

L'après-midi, le programme est à la carte. La majorité des abeilles choisit d'aller visiter le Clos-Lucé.

Après avoir quitté Chenonceau, l'essaim se dirige vers le Clos Lucet à Amboise. On  essaye de longer le Cher ; on s'engage sur un chemin de terre, on revient en arrière, et on finit par suivre les panneaux.

On arrive enfin, accueilli par notre guide, Denise qui régule et oriente les vélos vers le parking. On retrouve les non-roulants et après un comptage assez laborieux l'essaim s'envole dans le château puis dans le parc.

Le  Château de Cloux, appelé Clos Lucet, a été édifié en 1471 sur des fondations du XII siècle par le Maître d'hostel du Roi Louis XI. En 1490 il fut acquis par Charles VIII et devint pendant 200 ans demeure royale et résidence d'été des Rois de France.
Invité à résider en France  par le Roi François 1er, Léonard de Vinci s'y installe en 1516. C'est dans cette demeure que Léonard vécut les 3 dernières années de sa vie en peignant et travaillant à ses milles passions : ingénieur, architecte, metteur en scène et  organisateur de fêtes merveilleuses pour la Cour.
Au sous-sol, les maquettes des inventions intriguent les abeilles qui voudraient tester et jouer avec, mais les panneaux d'interdiction sont formels, alors on admire et on discute du fonctionnement.
Dans le parc, des maquettes en taille réelle sont accessibles. Marc et Didier, comme de grands enfants, mais en dignes représentants du GIAT et de EADS, testent le char, la mitrailleuse, ....
Le soleil étant au rendez-vous on a du mal à quitter. La balade se prolonge.

chateau_de_chenonceauHenri & Chantal seront les seuls à visiter le merveilleux château de Chenonceau et ses jardins. Il y a du monde mais toutes les salles sont facilement accessibles. L'intérieur est meublé et fleuri avec goût. Les cuisines superbement équipées, méritent de s'y attarder un peu. Les jardins de Catherine de Médicis et de Diane de Poitiers sont une merveille d'harmonie et de couleurs.

Nous nous retrouvons tous vers 18h à l'hôtel, certains reprennent la route pour rentrer à Paris et les autres s'organisent pour aller se restaurer en ville.

Lundi matin tout le monde quittera les lieux, Claudine, Christian et Jean-Pierre, en vélo, partiront très tôt vers 6h30 et rentreront avec le vent dans le nez, les autres pour la plupart, trouveront de la place dans les voitures.

Un grand merci à Gérard et Maxime pour l'organisation de ce WE des 40 ans, avec un programme adapté à chacun, alliant le sport et la culture comme on a coutume de le faire à l'Abeille.

Jean Berthelot, Didier et Gabriella Martin, Henri et Chantal Courmont


"Le Cyclotourisme, un art de vivre"