AccueilOrganisationsProgrammesSouvenirsAnnoncesPratique
 Compte-rendusAlbumArchivesMédaillés

abeille_01

Week-end du 10 - 11 septembre 2005

abeille_02
Compte rendu : Françoise du Mans

Françoise, l'épouse de Laurent a travaillé 6 ans à Nogent Le Rotrou. C'est durant cette période qu'ils ont découvert la région du Perche dont ils sont tombés amoureux. Laurent nous a donc concocté un week-end de rêve dans cette région verdoyante, aux douces collines, avec ses forêts, ses manoirs, ses rivières qu'il a intitulé " Le perche - manoirs et forêts " (occasion pour Rayjane de revenir sur les pas de son enfance car ses parents l'ont emmenée ici quand elle était petite).

PREMIÈRE JOURNÉE : PARCOURS DE 90 KM POUR CERTAINS ET PARCOURS IMPROVISE DE 110 KM POUR D'AUTRES.

Pascal et moi arrivons samedi matin à Bellême où nous rejoignons toutes les abeilles arrivées la veille : Laurent et sa petite famille, Chantal et Henri, Christian et Claudine, Jean-Pierre, Florence et Brigitte ainsi que Guy et Réjane arrivés en caravane avec Nills. Çà fait plaisir de se retrouver !

A 9h30, tout le monde décolle derrière Laurent....Assez vite, nous nous rendons compte que le Perche est haut perché perche_03 (n'est-ce pas les filles ?) cyclo_04 mais les paysages sont superbes. Le temps est un peu frisquet et la pluie se met à tomber mais cela nous donne l'occasion de croiser quelques escargots escargot_05.

Laurent s'est arrangé avec le propriétaire d'un manoir à Dancé pour que nous déjeunions dans son jardin mais le temps ne se prête pas trop à un pique-nique et il faudra peut-être trouver une solution de repli...
Arrivés à Rémalard, Claudine, Christian, Chantal et Henri décident de rallonger le parcours d'une petite boucle de 20 km. Le reste de la troupe continue sur le trajet initialement prévu et arrive en éclaireur au manoir. Que c'est beau ! le cadre est magnifique : au fond d'un jardin très fleuri (cyclamen, monnaie du pape fleur_06...), nous découvrons un magnifique manoir du XVè siècle eglise_07 et nous faisons la connaissance du propriétaire, un monsieur charmant, qui nous parle de son amour pour les pierres et de la rénovation du bâtiment. Nous ne pourrons pas manger chez lui car le temps est menaçant. No problème, nous avons repéré " l'Auberge du pélican " en arrivant à Dancé et Guy a négocié : " c'est OK pour une entrée et un plat chaud pour ceux qui le souhaitent. Les autres pourront amener leur pique-nique ". Il ne reste plus qu'à surveiller l'arrivée des autres abeilles.

Petit apéro biere suivi d'une entrée copieuse et d'une escalope à la sauce tomate avec des spaghettis, hum... nous voilà requinqués. Bien sûr, Jean-Pierre et Henri finissent les plats (renommée oblige !). Et pas question de quitter Dancé sans admirer le célèbre clocher. En effet, seulement 2 clochers en France ont ornés d'un coq et d'une poule poules_09 . Eh, oui, comme disent les facétieux du village : " pour Dancé (danser) , faut ben l'couple ! ". C'est très original, alors, clic clac, tout le monde fait des photos.
Au moment de repartir, un grand sourire s'affiche sur nos visages car le soleil a fait son apparition, soleil_10 chouette !

Cet après-midi, Laurent a prévu la visite de la cidrerie traditionnelle du Perche " L'Hermitière " et la visite d'un autre manoir mais le périple commence par un petit pèlerinage à la " Pierre procureuse ". Lorsqu'ils se sont mariés, Laurent et Françoise sont venus toucher le fameux dolmen qui procure la félicité car il est de coutume que les jeunes mariés y viennent pour accroître leur chance d'avoir des enfants cigogne_11 ... romantique, non ? Toutes les abeilles grimpent donc sur le fameux dolmen situé au beau milieu de la forêt et Brigitte est désignée d'office pour prendre la photo (maillot rose oblige). Et c'est reparti, on regrimpe... " c'est la dernière côte ! " dit Laurent et... Jean-Pierre regonfle son pneu arrière et... Florence fait la locomotive (tchou tchou). Tiens, des bambis sur la gauche biche_12!

Arrivés vers 16h à la cidrerie, nous sommes accueillis par une jeune femme très pro qui nous explique avec le sourire l'histoire du site et le déroulement de la visite puis elle nous invite à visionner un film d'une vingtaine de minutes sur la récolte des pommes pomme_13 et la confection du cidre, du jus de pomme, du calvados... bouteille_14. Après la visite de la cave vient l'heure de la dégustation. Hum... un vrai régal. Nous goûtons et savourons à ce moment l'art de vivre du Perche et ne pouvons qu'apprécier la qualité de ses produits et de son accueil. Tout le monde passe commande et c'est Françoise qui passera récupérer les bouteilles.

Et maintenant, direction le manoir de la Fresnay eglise_07 . Au moment de décoller, petite crise de rire car nous avons droit à une leçon de galanterie à faire pâlir tous les hommes de l'abeille : Christian nettoie avec des pétales de rose la selle fraîchement entachée d'un crotte d'oiseau de Claudine. Quelle veinarde ! elle va pouvoir poser son petit pétard sur une selle parfumée. Allez, c'est reparti avec une côte! Nous laissons sur notre gauche " le nouveau monde " et nous dirigeons vers le " nouveau manoir " !
Le propriétaire du Manoir de La Fresnay, Monsieur Du Plessis est charmant lui aussi et pendant presque une heure, il nous fait visiter et nous explique pour 2 euros l'histoire de son manoir (une vraie leçon d'histoire de France). Tout le monde est sous le charme et personne ne reste coincé dans la herse, tout va bien ! Comme il est déjà tard, nous prenons congé de lui et repartons vers Bellême avec Françoise et Paul qui nous ont rejoints.

Pascal et moi filons planter la tente avec l'aide de Guy et retrouvons tout le monde au restaurant à 20h30. Petit coup d'œil à la carte où sont proposés les spécialités gastronomiques de la région : marmite_15 " nage de boudin noir de Mortagne aux langoustines et au poiré Domfront ", " petit gratin percheron ", " croustillants d'escargots à la purée d'ail et au jus de persil ", " soufflé de foie gras à la percheronne ", " mignon de porc flambé au calvados " ....Nous prenons un menu à 18 euros et tout le monde se régale, même Nills qui a droit aux 2/3 des bouchées sous la table. Il convient d'ailleurs de noter sa conduite exemplaire car il reste aux pieds de ses maîtres sans pousser un seul ouaf de la soirée .

Demain, un programme sur mesure nous attend : " Fête de abeilles " surprise ! plus Écomusée du perche, plus domaine de Courboyer...

DEUXIÈME JOUR : 53 KM

Dimanche matin, le GO en tête, nous allons direct au Marché Plus pour faire les courses. Tout le monde a la pèche, surtout Henri qui déboule dans le magasin avec Claudine dans un caddie. Ah, les jeunes !

Les courses sont faites, alors on démarre. Nouvelle côte pour quitter Bellême, regonflage du pneu de Jean-Pierre et nous repartons pour de nouvelles aventures. Les manoirs sont tous plus beaux les uns que les autres. Petite halte au pied du manoir de " Montimer " eglise_07 pour admirer son célèbre pigeonnier, clic clac...et arrêt en face du domaine de Feugeret eglise_07, magnifique !

Après une trentaine de kilomètres, nous arrivons à la " Chapelle Souef ". Tiens ! çà donne souef justement, et si on s'arrêtait ? Bonne idée, Sainte Gauburge est seulement à 2/3 kilomètres avec son prieuré, nous pourrons nous y arrêter pour pique-niquer. Sitôt dit, sitôt fait, près de l'église de Sainte Gauburge où nous retrouvons Françoise et Paul par hasard (mais le hasard fait souvent bien les choses), Claudine sort de sa sacoche une bouteille qu'elle a achetée la veille à l'Hermitière car elle fête aujourd'hui son anniversairechampagne_16 . Tout le monde trinque donc à sa santé et se régale. Laurent apprécie et c'est tant mieux car toute l'équipe lui offre la même bouteille pour le remercier.

Tout cela nous ouvre l'appétit et nous grimpons à nouveau tous vers le lieu de pique-nique casse_croute_17 . Notre arrivée fait sensation : des abeille_petite_18 à la fête des abeille_petite_18 ! Nous rencontrons un cyclo aventurier (lapsus) qui a fait 2 fois le tour de l'Afrique et dont la femme est la sœur du président du club de Versailles. Le monde est petit.
Repas très sympa en leur compagnie puis visite de l'Écomusée qui fabrique du miel, du jus de pomme, du cidre et accueille les produits de ses partenaires. Un parcours patrimonial du Prieuré de Sainte Gauburge est organisé pour les visiteurs qui le souhaitent avec un bornage pour suivre l'itinéraire mais ce sera peut-être pour une autre fois, notre programme est déjà très riche. A notre départ, le garde champêtre dit " Lafleur " fait rouler son tambour, à la demande de Guy. Rataplan, tambour_19 , tout le monde sont là : les visiteurs et les passants... tout le monde nous admire et nous questionne, c'est super sympa! Mais ce n'est pas fini, Laurent a prévu la visite du Manoir de Courboyer et du parc naturel régional du perche où se déroule le " 25è raid de la Licorne" avec des chevaux cheval_20 . C'est superbe, le manoir se visite et l'expo est très réussie : exposé sur les manoirs, sur l'histoire du Perche, sur les percherons... Nous croisons de magnifiques chevaux qui reviennent d'une ballade de 105 kilomètres. C'est vraiment un final en beauté mais "oh la la" quelques gouttes font leur apparition, va-t'il pleuvoir ? Vite, on repart, pluie à gauche au loin et idem à droite mais nous sommes épargnés. Pour nous, c'est la voie royale!
Encore une "dernière côte" (hein Laurent?), quelques kilomètres et nous revoilà au point de départ à Bellême. Tout le monde se fait la bise et se quitte le sourire aux lèvres.

BILAN



"Le Cyclotourisme, un art de vivre"