AccueilOrganisationsProgrammesSouvenirsAnnoncesPratique
 Compte-rendusAlbumArchivesMédaillés


SERANS DIEPPE, DIEPPE SERANS

(Samedi 12 et dimanche 13 juin 2004)

Le rendez-vous à Serans chez Annick et Dany, pour une randonnée Abeille devient une très agréable habitude pour ne pas dire une institution. Reconnaissons bien que l'agglomération parisienne se fait oublier et que la vraie campagne est bien omniprésente.

Annick et Dany savent organiser mais aussi recevoir. A huit heures la table de jardin est dressée, un petit déjeuner chaud avec viennoiseries est disponible pour les participants. Nous sommes quinze au départ, onze vélos et deux tandems (Chantal Henry et Catherine René).

La météo est favorable avec un plafond de beaux nuages. Même de bon matin (8h 30) nous comptons quatorze cuissards courts pour un seul long. Le Vexin nous ouvre ses verdoyantes vallées, ses villages fleuris, ses bosquets et pâturages. Le peloton se régale de ces paysages mais roule cependant bon train. Soudain, bonne surprise, Philippe nous rejoint à une quinzaine de Km du départ. Lorsque l'on sous-estime la distance de chez soi à Serans (surtout à vélo) il faut prendre un gros braquet et appuyer bien fort, Philippe est un costaud, il a réussi à nous rattraper.

En traversant la somptueuse fôret domaniale, nous arrivons à Lyons la Forêt (BPF de l'Eure). Sous la vielle halle nous retrouvons, comme prévu, neuf Abeilles dont un troisième tandem (Françoise et Pascal). Jaqueline et Robert s'organisent un parcours adapté. Annick et Dany rappellent une importante instructions de route " le pique-nique se fera à Vascoeuil au bord de l'Andelle. Le pain est fourni par les organisateurs ".

Les participants (maintenant tous en cuissard court) sont en forme, heureusement, car le vent de face l'est aussi. De ce fait, les trois tandems abritent chacun et souvent un chapelet de vélos suiveurs. Pourvu qu'au retour le vent ne change pas de sens ! Le coin pique-nique au bord de l'Andelle, près du pont, est même pourvu de tables. Il fait un peu frais mais tout se passe bien. Colette Voyeux toujours aussi dévouée s'est chargée des thermos confiés par les organisateurs. Ce café nous fait du bien pour repartir.

Nous suivons la verte vallée de la Varenne par Buchy, Saint Saëns, Bellencombre et juste avant l'arrivée le BPF de Seine Maritime " Arques la Bataille " ou Henri IV futur roi de France résiste et gagne en 1589 la bataille contre le duc de Mayenne frère du duc de Guise

Ce n'est qu'une agréable formalité que de rejoindre Dieppe par l'ancienne route désertée par les voitures (avec 128 Km au compteur depuis Serans) et d'aboutir à l'hôtel Windsor dont la situation en bord de mer est remarquable. Autre agréable surprise, Marie-Louise et Georges nous attendent, ce dernier fera le retour avec nous. Le nombre de Participants roulants passe donc à 26.

La baignade fait partie intégrante du programme, il est même inscrit sur le programme : " n'oubliez pas le maillot de bain " et l'horaire des marées est joint en annexe. En principe tout le monde aurait du se précipiter à l'eau ! Décidément sur ce point trop d'Abeilles sont indisciplinées. Olivier et Pascal ont cependant sauvé l'honneur. Un autre prétend s'être également baigné, personne ne l'ayant vu, le doute demeure ?

Le restaurant panoramique du Windsor au premier étage offre un remarquable spectacle de premier plan. Chaque convive, où qu'il soit situé, apprécie la vue imprenable sur l'océan, les bateaux, les cerfs-volants guidés depuis les larges pelouses du bord de mer. Le menu tient ce rang : Cocktail normand, tourte aux fruits de mer, paupiette de veau à la normande, salade/fromage, tarte normande, avec bien sûr vins blanc, rosé et rouge bien choisis.

Annick nous annonce que le programme de demain est inchangé mais qu'il va falloir tenir compte d'un élément impromptu : La très charmante secrétaire de mairie de Serans lui avait dit que l'horaire de fermeture des bureaux de vote était à 22 heures ? En réalité ils ferment tous (même en région parisienne) à 20 heures ! Il va de soi qu'il ne saurait être question de risquer de faire basculer l'avenir de l'Europe à cause de ce WE Abeille. Donc en s'organisant il faut que chacun puisse assurer son devoir d'électeur.

De bon matin par les pistes cyclables judicieusement aménagées nous visitons le port abritant pêche, commerce et plaisance. Dieppe est bien calme ce dimanche, nous quittons la ville avec un certain regret mais aussi avec la satisfaction de constater que le vent n'a pas changé de sens depuis hier, nous l'avons donc dans le dos. Jusqu'à la hauteur de Saint-Germain d'Etables mous prenons le même itinéraire qu'a l'aller en sens inverse (vous l'aurez deviné) puis nous prenons de petites routes à cyclo dans les coteaux passant par quelques fermes et hameaux isolés. Sur une trentaine de Km, certes un peu plus vallonnés, nous rencontrons deux tracteurs et une voiture.

Le ravitaillement se fait rapidement à Saint Saëns et nous gagnons le point pique-nique une quinzaine de Km plus loin ou nous attendent Colette, Marie-Louise et Ibis. Situé en contre bas de la route entre une petite église et son cimetière, nous disposons d'un tapis d'herbe tendre fraîchement tondu et à l'abri du vent. Bravo les organisateurs !

Le temps passe un peu vite, c'est le moment de s'organiser pour arriver avant vingt heures aux bureaux de vote. Un groupe fera le nominal mais à la vitesse grand V, l'autre a étudié la possibilité de raccourcir, et enfin pour d'autres, avec les voitures garées à Lyons la forêt il s'agit de partager le transport des bagages de quelques vélos et d'un tandem. A l'Abeille tout est possible et en deux temps trois mouvements l'affaire est réglée.

Tandems en tête, tout à droite (ou presque) et en un peu plus d'une heure nous entamons la longue descente sur Lyons la forêt. A proximité de la rafraîchissante fontaine et de la vielle halle, nous rapprochons trois tables et prenons un pot bien mérité.

Ce n'est pas tout il faut maintenant aller voter. Donc au revoir, bisous ; Les " costauds " du nominal partent sur Serans, les voitures garées à Lyons la Forêt se répartissent passagers bagages, vélos et tandems, et partent chacune pour leur destination.

Formidable randonnée, remarquable parcours, beau temps, excellente organisation. Merci Annick et Dany. A réinscrire au programme pour une prochaine édition.

Nota: Rétrospectivement il faut souligner que quasiment tout le monde est arrivé à temps pour voter et qu'ainsi les risques de faire basculer l'avenir de l'Europe à cause de " Serans - Dieppe Abeille " ont été limités.

René LAOUÉ


"Le Cyclotourisme, un art de vivre"